En mémoire des prêtres du diocèse de Kibungo décédés pendant le Génocide contre les Tutsi en 1994.

La semaine du 07-13/04 est une semaine,  de commémoration des victimes  du génocide perpétré contre les Tutsi  en 1994. Pendant 100 jours plus d’un million de rwandais, prêtres, religieux, religieuses et chrétiens, ont péri.

Le Diocèse de Kibungo, a perdu beaucoup de ses fidèles, des prêtres et religieux.  Parmi eux, six prêtres du  ont été tués. Il s’agit des Abbés Justin Ruterandongozi, Michel Nsengiyumva, Elisée Mpongano, Evode Mwanangu, Jean Bosco Munyaneza et Joseph Gatare.

L’Abbé Justin Ruterandongozi, fils de Evariste KANONKO et Merciana Gashirankwanzi,  né à Gahurire le 13/9/1948. Il a été baptisé le 3/10/1948 à Zaza et ordonné prêtre le 02/6/1974. Son premier nomination fut à Zaza. Sa dernière nomination fut à la paroisse de Zaza, où il était également professeur au Petit Seminaire de Zaza. Victime du Génocide, il fut tué à Rukoma le 07/04/1994 juste le jour du déclenchement du Genocide.

 

L’Abbé Michel Nsengiyumva, fils de Kabuye Etienne et de Kamayanja Véronique, est né à Kamonyi le 25/04/1932 et il a été baptisé à Kigali le 8/05/1932. Ordonné prêtre le 01/01/1962 à Kabgayi, il fut directement nommé à Zaza où il arriva le 15/01/1962. Depuis lors, il servit dans divers Paroisses du Pays mais surtout à Kibungo. Sa dernière mission fut celle de curé de la paroisse de Rukoma. Il fut tué à Rukoma pendant le Génocide alors qu‟il tentait de sauver ses chrétiens contre les agresseurs.

 

L’Abbé Elysée Mpongano, fils d‟Elie MUREKEZI et Languida Majara, il est né le 25 Décembre 1942 à Kibungo. Il fut baptisé le 29/3/1943 et ordonné prêtre le 25/7/1971 à Kibungo. Sa première nomination fut au petit séminaire de Zaza où il était professeur. Sa dernière nomination fut à Bare où il était curé. Il fut tué à Kibungo le 15/4/1994 pendant le Génocide.

 

L’Abbé Evode Mwanangu, fils de Ruhigisha Claudien et de Mukarwesa Hélène, est né le 06/08/1959 à Nyagisozi, dans l‟ancien préfecture de Ruhengeri. Il a été ordonné prêtre le 25/07/1987 à Kibungo et il a servi comme vicaire et directeur de l‟IPM à Mukarange, puis vicaire à Kabarondo, de nouveau à Mukarange et enfin à Zaza. Victime du Génocide de 1994, il fut tué le 8/4/1994 à Rukoma.

 

L’Abbé Munyaneza Jean Bosco, fils de Murekezi Pierre et de Mukandekezi Emerence, il est né à Nyarusange (Rwamagana) le 15/03/1957 et baptisé à Rwamagana. Il fut ordonné prêtre le 31/07/1983 et servit d‟abord comme vicaire à Rwamagana (1983-1984), puis curé de Rukira du 06/08/1984 jusqu’en Aout 1987. Dès cette année jusqu‟en 1991, il fut professeur, préfet de discipline et animateur sportif au Petit Séminaire de Zaza. Il alla, enfin, à Mukarange comme Curé et y trouva la mort le 12 Avril 1994 pendand le Génocide.

 

L’Abbé Gatare Joseph, fils de Gatare Smaragde et de Mukamutembe Julienne, il est né à Kibungo le 24 juin 1963, baptisé à Kibungo le 22/10/1963 et confirmé le 21/07/1975. Ordonné prêtre le 23/07/1989, l’Abbé Joseph fut directement nommé Vicaire à Zaza où il restera environ 3 ans. Il fut envoyé à Mukarange en 1991 comme vicaire et directeur de l‟IPM. C’est là que, en 1994, le génocide l‟a rejoint et les interahamwe l’ont poursuivi jusque dans son refuge chez les Soeurs missionnaires de l’assomption. Il témoigna du courage et du sang froid quand ses tortionnaires lui infligeaient tant de peines.

Qu’ils reposent en paix.